Laetitia Creysson

Je me suis retrouvée en Aurélia. J'ai 30 ans l'année prochaine, et ce roman m'a soulagée. Je ne suis pas mariée, je n'ai pas d'enfants, et il m'arrive encore de me débattre avec des histoires houleuses, alors que la société et les proches me crient de me ranger enfin, et de penser bébé, alors que je sens que ce n'est pas le moment.

Ce livre peut parler à toutes les trentenaires. Il est agréable à lire, et il est déroutant, avec le caractère de Dorian, ses frasques, son passé compliqué.

Charlotte De Gavaran

J'ai lu votre livre 'Le jour où j'ai commencé à effacer les ombres', vous avez un vrai sens de la narration, on est entraîné dans la lecture et la psychologie de vos personnages est fine. J'ai apprécié la façon dont vous racontez l'histoire de chacun à partir de son vécu, la façon dont les expériences du passé sont déterminantes dans l'expression de leur parcours de vie. Bravo ! Continuez. Je lirai vos autres livres (pas tout de suite car j'ai pas mal de lectures en retard.)

Kama Sywor Kamanda

Un très beau livre ! Une écriture limpide et fluide !La langue est riche! À lire absolument! Moi,je l'ai lu avec un immense plaisir!

1 2 3